Astuces pour remedier aux fuites et glouglou

Publié le : 20/10/2014 01:50:34
Catégories : Les conseils, bricolages et astuces

Astuces pour remedier aux fuites et glouglou

Qui n’a jamais eu affaire à une petite goutte de liquide qui remonte le long de la paroi et qui vient vous piquer la langue ? 

Tout comme les glouglous intempestifs, la petite goutte de liquide qui redescend sur le pas de vis et qui salit votre batterie. 

Voici quelques petits points, très simple et qui ne demande pas de grandes connaissances, à vérifier avant de laisser tomber et de faire un pas en arrière.




Nettoyage

La 1ere chose à faire avant toute chose, c’est un petit nettoyage. Les glouglous et les fuites sont bien souvent dus soit :

  • à de la condensation qui se forme dans le drip tip
  • un peu de liquide qui a coulé par le bas de la résistance.


Rien de bien dramatique en soi, mais très vite énervant. Deux choses à faire dans ses cas là :

Utilisez du papier absorbant ou de l’essuie tout, et nettoyez le pas de vis de votre batterie et le pas de vis de votre ato.
Faites un bon ramonage de la cheminée en tortillant le papier et en nettoyant le tube de remonté de vapeur en passant par le drip tip.

Les points importants à vérifier

Les points importants à vérifier

L’ato en lui même

  • Le montage: ça peut parraître bête, mais çela peut arriver, vérifiez que vous avez bien visser votre ato sur la batterie
  • Les joints: démontez votre accessoire, et vérifiez l’état général de tous les joints. Un joint usé ou mal positionné peut être source de fuites.
  • Le serrage: vérifiez que toutes les parties de votre ato sont correctement vissées et serrées, notamment le drip tip et la résistance sur son support.
  • La qualité de l’ato: ne nous leurrons pas, la qualité, ça se paie. Un ato de marque sera (dans la plupart des cas) de meilleur qualité qu’un ato no-name.


La mèche

  • La mèche: vérifier l’état général de la mèche. Si la résistance est encrassée, effectuer un dry burn.
  • La résistance: une résistance de faible impédance aura tendance à provoquer mois de fuite (plus elle est faible, plus elle chauffe, et plus elle provoque d’évaporation)
  • Le surplus de mèche: sur certains ato, il y a des morceaux mèches supplémentaires (notamment sur le T3 et l’Evod pour ne citer qu’eux). Vous pouvez tenter de les retirer (mais gardez les quand même, si l’essai sans n’est pas concluant).
  • La qualité de la mèche: une mèche de mauvaise qualité ne s’imprègnera pas correctement, et coulera un peu partout.


Le liquide

  • La viscosité: elle est définie par la proportion de glycérine vegétale (VG), un liquide à 70/30 sera plus liquide qu’un liquide à 80/20.
  • La qualité de la mèche joue un rôle important ici, car c’est elle qui fera tampon pour éviter que le liquide coule par le bas.


L’utilisation

  • Le tirage: n’aspirez pas comme un forcené. Si vous aspirez plus que ce que l’ato fourni en vapeur (évaporation), vous risquez de provoquer une remontée de liquide.
  • La qualité du liquide: plus le liquide est visqueux, et moins vous aurez de fuite, celui-ci adhérant mieux à la mèche. La visquosité est déterminée par le taux de glycérine végétale utilisée dans la composition (c’est le fameux VG que l’on retrouve sur les flacons)
  • La position: tout le monde connait le principe de la gravité, de ce fait, un ato en position verticale aura plus tendance à fuir par le pas de vis qu’un ato maintenu en position horizontale.
  • Niveau de liquide: respectez toujours les niveaux du réservoir, jamais plus du maximum, jamais moins du minimum, sinon, c’est fuites assurées.
  • Tout vaper: relachez le switch un peu avant d’arrêter d’aspirer. Cela vous permettra d’aspirer la vapeur restant dans la cheminée, source de glouglous (voir paragraphe précédent).

Partager ce contenu

Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire